SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS


 
 
 

 

Secrétariat général de la C.E.C : Vers la mise en place d’une commission de réflexion sur l’autofinancement

lundi 29 mai 2017


Initiée par le secrétariat général de la C.e.c (Conférence épiscopale du Congo), une réunion d’évaluation de la session pastorale de la C.e.c a eu lieu, mercredi 17 mai 2017, au C.i.o (Centre inter-diocésain des œuvres), à Brazzaville, sous l’égide de l’abbé Brice Armand Ibombo, secrétaire général de la C.e.c, en présence des responsables des différentes commissions épiscopales.

Cette rencontre a permis de faire l’évaluation de la session pastorale de la C.e.c tenue à Brazzaville du 24 au 27 avril 2017. Les participants ont également pris connaissance du calendrier annuel du secrétariat de la C.e.c, pour se préparer aux événements à venir.

Les responsables des différentes commissions épiscopales participant à la réunion

Au sujet de la dernière session pastorale de la C.e.c, il a été relevé une participation effective avec des effectifs en nette croissance du premier au dernier jour de la session. Décision a été prise de structurer la Commission épiscopale des moyens de communications sociales, d’où la réunion convoquée le lendemain jeudi 18 mai 2017, pour mettre en place le bureau de ladite commission épiscopale.

Pendant la réunion, les responsables des commissions épiscopales ont déploré que les suites des rencontres à huis clos des évêques ne soient pas mises à la disposition des commissions épiscopales. Ce qui ne permet pas de poursuivre le travail. L’abbé Brice Armand Ibombo a pris bonne note de cette préoccupation en vue de la soumettre aux évêques. Dans cet élan, les doléances émises à la dernière session pastorale ont été rappelées et actualisées, afin que le secrétaire général en fasse un meilleur suivi auprès des évêques.

Une mise au point a été faite avec les commissions qui ont déjà déposé la version électronique de leurs interventions à la session pastorale et celles qui ne l’ont pas encore fait. La réunion d’évaluation a permis aussi de souligner ce qui a été fait et ce qui ne l’a pas encore été, d’identifier les manquements de ladite session, notamment ses succès et ses échecs. Dans cette perspective, il a été évoqué la diffusion de l’intégralité de la session pastorale sur les antennes de Radio Magnificat, la radio diocésaine catholique émettant de Brazzaville.

Le problème concret qui a été affronté a été celui du financement des commissions. Pour ce faire, une commission sera mise en place pour réfléchir sur l’autofinancement des commissions épiscopales. Les réactions de la chrétienté sur les interventions du directeur de La Semaine Africaine et de l’Imprimerie Saint Paul ont également été abordées. Car, pour les auditeurs de Radio Magnificat, ces deux interventions ne devraient pas être diffusées en direct, au regard des problèmes complexes abordés, qui ont suscité un huis clos des évêques. Stimuler l’autofinancement des commissions épiscopales figurait parmi les grandes résolutions de ladite réunion. Maintenant, il faut voir ce qu’il y a lieu de faire concrètement dans ce sens.

Sur le calendrier annuel, il a été confirmé certains rendez-vous, notamment la réunion du 7 juin 2017, au cours de laquelle seront examinés quelques points retenus pour cette circonstance. L’idée d’une sortie en périphérie de la ville a été adoptée avec pour emphase d’élargir la participation à tous les membres des différentes commissions. Dans les divers, la nouvelle sur le décès du père de Sr Julienne Mbassi, membre de la Commission épiscopale pour la pastorale de la santé, a été évoquée, ainsi que quelques nouvelles de la prochaine Semaine sociale.
La réunion d’évaluation de la session pastorale s’est achevée par la prière faite par le secrétaire général de la C.e.c.

Gislain Wilfrid BOUMBA

 

 

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017


 
Haut de page