SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS


 
 
 

 

Lekana : 80 ans de la mission Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

vendredi 22 décembre 2017


Fondée en décembre 1937, par les missionnaires spiritains, la mission catholique Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Lekana, dans le diocèse de Gamboma, a célébré ses 80 ans d’évangélisation et d’existence, le dimanche 17 décembre 2017. C’était au cours d’une messe d’action de grâce présidée par Mgr Francisco Escalente Molina, Nonce Apostolique au Congo et Gabon. Il était entouré de Mosseigneurs Urbain Ngassongo, de Victor Abagna Mossa, Évêque d’Owando, Vice-président de la Conférence Épiscopale du Congo, de l’Abbé Brice Armand Ibombo, Secrétaire général de ladite conférence et le Révérend Père Wilfrid Nicaise Ossebi, représentant le Provincial des Spiritains au Congo.

La célébration a réuni l’ensemble des fils et filles de la paroisse de Lekana et les délégations venues de plusieurs diocèses de tout le Congo Brazzaville en présence des autorités départementales et locales. Le parrain de ses festivités était le natif de la localité, Florent Ntsiba, Ministre d’État, Directeur du cabinet du chef d’État, délégué du Président de la République, qui a donné un bon témoignage sur l’œuvre des missionnaires catholiques à savoir les Spiritains et les Sœurs de Sainte famille d’Amiens. C’était un jour de louange et d’action de grâce pour les chrétiens des plateaux koukouya à l’égard des missionnaires qui ont apporté l’évangile à Lekana.

L’homélie a été prononcée par son Excellence Mgr Victor Abagna-Mossa Évêque d’Owando. Dans son homélie l’Évêque d’Owando a exhorté le peuple de Dieu à réviser leur comportement en ce temps de l’Avent où nous attendons le messie, tout en attirant l’attention des uns et des autres sur les antivaleurs qui minent notre société et notre pays. Il a ensuite invité l’assemblée sur la pratique de l’amour fraternel comme moyen propice pour accueillir l’enfant Jésus qui vient nous visiter à Noël.

Dans son mot de remerciement, à la fin de la messe, Mgr Urbain a rendu grâce à Dieu pour le bon déroulement de la cérémonie et a exprimé sa gratitude au Nonce Apostolique, à l’Évêque d’Owando, aux autorités et à tous les présents.

Signalons qu’une procession mariale a été organisée au terme de l’eucharistie vers la grotte mariale, construite par les missionnaires en 1958, rénovée pour la circonstance, où la nouvelle statue de la vierge Marie a été installée.

Séverin MOUSSAVOU

 


 
 
 
 
 
 
 

 

octobre 2018 :

Rien pour ce mois

septembre 2018 | novembre 2018


 
Haut de page