SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS


 
 
 

 

L’abbé Cyprien MAFUTAMINGUI, Prêtre du diocèse de Gamboma, Rappelé à Dieu en France.

lundi 7 mai 2018


L’abbé Cyprien est prêtre du diocèse de Gamboma en insertion pastorale en France dans le diocèse de Beauvais. Il a été rappelé à Dieu le dimanche 08 avril 2018, suite à un malaise cardiaque à l’hôpital d’Amiens en France. Ses familles biologique et religieuse sont toutes sous le choc de sa disparition brutale à l’âge 60 ans à peine, après 25 ans de vie sacerdotale au service du Seigneur, de ses frères et sœurs.

Le père Cyprien est né le 02 septembre 1958 à Kinshasa en République démocratique du Congo. Il a fait ses études de philosophie et de théologie aux grands séminaires de Brazzaville. Le 04 octobre 1992 à Owando, il est ordonné prêtre par l’imposition des mains de son Excellence Monseigneur Ernest KOMBO, évêque d’Owando, d’heureuse mémoire. Entre 1992 et 1998, il est nommé successivement vicaire paroissial à Owando puis à Oyo, et accompagnateur des frères serviteurs de cana à Ollombo. En 1998, il part à Kinshasa pour des soins médicaux et au mois d’octobre de la même année il est nommé vicaire épiscopal chargé du suivi des séminaristes évoluant à l’Université catholique de Kinshasa ; avec pour résidence, la maison père Mveng à RINGINI. C’est en 2002 qu’il quitte Kinshasa pour la France, pour un meilleur suivi médical.

En France il a travaillé d’abord dans le diocèse de Versailles comme prêtre au service des groupements paroissiaux de Beynes, Maule et Crespières. Ensuite, il est accueilli dans le diocèse de Beauvais de 2006 à 2018 où il a été vicaire à la paroisse saint Samson de Clermont de l’Oise, puis curé à la paroisse saint Lucien de Marseille en Beauvaisis. Depuis environ une année, il se trouvait en convalescence dans une maison d’accueil, avant d’être rappelé à Dieu ce dimanche 08 avril.

La messe de ses funérailles a eu lieu en l’église saint Jean-Baptiste de Beauvais le samedi 14 avril à 10h, présidée par son Excellence Monseigneur Urbain NGASSONGO, Évêque de GAMBOMA au Congo Brazzaville qui venait d’arriver. Cette messe a connu la participation de plusieurs prêtres venus de différents horizons, aussi bien ceux du diocèse de Beauvais que d’ailleurs, sans oublier les prêtres du Congo Brazzaville en mission pastorale en France. On peut signifier entre autres la présence des vicaires généraux de Beauvais, le père Emmanuel GOSSET et de Pointe Noire, le père Alain LOUEMBA. Les membres de la famille biologique, paroissiens, amis et connaissances de l’illustre disparu étaient présents pour lui rendre un dernier hommage.

Au cours de la messe le mot d’accueil a été prononcé par le père Raymond MBELE, prêtre du diocèse d’Owando qui a circonscrit le parcours de l’abbé Cyprien avec les différentes charges qu’il a assumées durant ses 25 ans de vie sacerdotale. Dans son homélie, le père Florent MONGUENGO, prêtre du diocèse de Beauvais, a rappelé que le père Cyprien nous a bel et bien quittés le deuxième dimanche de Pâques, dimanche dédiée à la Miséricorde Divine. C’est donc un signe à ne pas négliger.

Ainsi nous a-t-il exhortés à ouvrir notre cœur à la miséricorde de Dieu : « L’espérance en la résurrection des morts, telle que le Christ nous l’a enseigné, doit changer notre regard sur les réalités d’ici-bas. L’abbé Cyprien avait encore beaucoup de projets à réaliser au sein l’Eglise, hélas ! Il s’en est allé vers la maison de son Père qu’il a tant aimé et servi jusqu’au bout. Nous croyons que la mort n’a pas le dernier mot sur la vie. Par la résurrection de Jésus Christ, Dieu a ouvert une brèche dans le destin mortel des hommes et l’Eglise nous redit aujourd’hui que la Pâques de Jésus est aussi la nôtre ».

Avant la prière d’adieu, Monseigneur urbain a prononcé quelques mots de réconfort pour présenter les condoléances au nom des évêques du Congo au diocèse de Beauvais et à la famille biologique. Il a ensuite insisté sur le sens de la miséricorde, l’amour et la fraternité au sein de la grande famille de Dieu qu’est l’église. Pour terminer il a demandé aux membres de la famille d’accueillir tous ces événements dans la foi et la confiance totale au seigneur.

Après la messe, la dépouille de l’abbé Cyprien a été conduite au cimetière municipal de Beauvais où il repose désormais dans le caveau des prêtres de Beauvais. Après la cérémonie un pot d’amitié a été servi à tous ceux qui étaient présents.

Abbé Cyprien ! Ils sont finis les jours de la passion, entre dans la joie et la gloire de ton maître. Que ton âme repose en paix !

 

Abbé parfait ELENGA
Prêtre du diocèse de Gamboma
En mission pastorale en France.

 

 
 


 
 
 
 
 
 
 

 

septembre 2018 :

Rien pour ce mois

août 2018 | octobre 2018


 
Haut de page